MICHEL KELEMENIS

( 1960 - )

Michel Kelemenis commence la danse à Marseille à l’âge de 17 ans. Dès 1983, il est interprète au sein du Centre Chorégraphique National de Montpellier auprès de Dominique Bagouet et écrit ses premières chorégraphies, dont Aventure coloniale avec Angelin Preljocaj en 1984. Lauréat de la Villa Médicis Hors-les-Murs en 1987, il fonde la même année Kelemenis&cie.

En 1991, il est lauréat de la Bourse Léonard de Vinci, et du Fonds japonais Uchida Shogakukin, et l’année suivante lauréat Beaumarchais pour la création de Cités citées. Son parcours est salué par 2 distinctions : il est nommé Chevalier dans l’Ordre National du Mérite en 2007 et promu Officier des Arts et des Lettres en 2013. Ses nombreuses pièces (plus de 60 dont une quarantaine pour sa compagnie) sont présentées à travers le monde. Amoureux du mouvement et des danseurs, de ces instants exceptionnels où le geste bascule dans le rôle, Michel Kelemenis articule ses créations autour de la recherche d’un équilibre entre abstraction et figuration. Pour son style personnel, qui allie finesse et performance, le chorégraphe est sollicité par les Ballets : de l’Opéra national de Paris, de Genève, du Rhin, du Nord ou le Ballet National de Marseille.

En octobre 2011, à l’initiative de Michel Kelemenis, KLAP Maison pour la danse, nouvel équipement de 2000 mètres carrés dédié à la création et à la culture chorégraphiques est inauguré. Aussitôt, KLAP amplifie les actions fondamentales de Kelemenis&cie autour du cœur battant de la création : soutien aux auteurs et aux compagnies, partage artistique éducatif, insertion professionnelle, coopération et culture chorégraphique.
L’acte de création s’épaissit de nouvelles formes pour intégrer de nouveaux champs : le territoire rural et extérieur, le Jeune public, la mise en perspective du répertoire et des spectacles pour les grands plateaux.
En 2017 Kelemenis&cie fête ses 30 ans de création.

Extrait de l'oeuvre cité dans la machine

TITRE : PEU AVANT
ANNÉE : 1992
AUTEUR DE LA PARTITION : Camille Desmarest, 2017
DURÉE DE LA PIÈCE : 10 minutes

Solo pour l’interprète et danseur étoile Jean Guizerix

Propos

Pour la Biennale de la Danse de Lyon en septembre 1992, Jean Guizerix et Michel Kelemenis livrent une double interprétation simultanée de Peu avant sur l’immense scène de la Halle Tony Garnier, 2 corps pour une même chorégraphie, 2 visions d’une même œuvre.


Lien de téléchargement de la vidéo Peu Avant